Qu’est-ce qu’une entreprise ?

Une entreprise est une entité motivée par un projet spécifique qu’elle mène à bien en mettant en place des stratégies, politiques et divers plans. L’objectif de l’activité étant de créer et de distribuer des produits ou des services aux consommateurs. Du point de vue juridique, une entreprise est autonome.

L’organisation d’une entreprise

Une entreprise doit impérativement s’organiser pour poursuivre ses activités et atteindre les objectifs fixés avant même sa création. Premièrement l’entreprise doit rassembler différentes ressources, en l’occurrence les équipements, l’argent, les informations sans oublier les ressources humaines.

Deuxièmement l’entreprise œuvre dans un cadre spécifique dans lequel il doit s’adapter. D’abord, il doit tenir compte des réglementations et spécificités de son cœur de métier. Puis, il y a la concurrence à prendre impérativement en considération. Et il ne faut surtout pas négliger les attentes et exigences des clients ciblés.

Au-delà de ses activités proprement dites, une entreprise doit nécessairement produire des bénéfices dont le niveau est fixé par ses soins en se basant sur différents critères (économiques, sociaux…).

Il convient de souligner que les entreprises qui pratiquent le même métier constituent un « secteur ». Et celles qui produisent le même type de produit ou service composent une « branche ».

Les différents secteurs d’activité

En fonction de ses compétences et de ses objectifs, une entreprise rejoint un secteur d’activité déterminé. Il en existe trois :

Le secteur primaire rassemble les entreprises qui opèrent dans un domaine touchant de près ou de loin à la terre, en l’occurrence l’exploitation des ressources terrestre. Celle-ci se fait par le biais de l’agriculture, de la pêche ou encore les mines et les forêts.

Le secteur secondaire implique le travail de matières premières provenant du secteur primaire afin de les transformer en divers produits. Ce secteur englobe entre autres, l’électroménager, les bâtiments publics ou encore l’aéronautique.

Le secteur tertiaire englobe les activités non incluses dans le secteur primaire et dans le secteur secondaire, essentiellement dans la vente de produit et de services.

Quel que soit le secteur, différentes formes juridiques sont envisageables : l’entreprise individuelle, les sociétés civiles, les entreprises commerciales, les associations, les mutuelles, les coopératives ou encore les groupements d’intérêt économique.

 

Laisser un commentaire