Qu’est-ce que la sophrologie ?

Le stress. Il s’agit d’un mal qui envahit de nombreuses personnes au quotidien, de tous âges, toutefois que vous pouvez traiter facilement de différentes manières naturelles. La sophrologie pour sa part utilise en ce sens la respiration : en effet, en cas d’anxiété ou face à une situation déconcertante et frustrante, vous avez déjà certainement entendu un ami vous conseiller de « respirer », de « souffler ». C’est le principe de base même de la sophrologie. Découvrez alors cette méthode qui fait beaucoup de bien à votre moral.

Principe de la sophrologie

La sophrologie traite divers troubles psychiques favorisant les sentiments négatifs, notamment le stress et l’anxiété, par le biais d’exercices de respiration. Technique de relaxation, elle a ainsi pour but de vous détendre, en agissant à la fois sur votre corps et sur votre esprit. Elle fait intervenir la pensée, selon le principe qui veut que vos pensées contrôlent votre esprit. La sophrologie implique également des exercices de concentration, consistant à visualiser différentes parties de votre corps afin de maîtriser l’équilibre entre ce dernier et votre esprit et de gérer une douleur physique. Elle est ainsi également utilisée dans le cadre d’un traitement médical.

La sophrologie, pour qui ?

10 à 15 minutes de sophrologie au quotidien amènent à des résultats pérennes dans la gestion du stress ou de l’anxiété. Toutefois, cette méthode de relaxation est aussi accessible à qui veut mieux préparer un accouchement ou optimiser une période de sevrage de tabagisme ou d’alcoolisme. Vous pouvez aussi profiter de ses bienfaits afin d’équilibrer votre alimentation et favoriser votre concentration durant un examen. Globalement, la sophrologie peut être appliquée en vue d’améliorer votre bien-être et équilibre émotionnel, fortifier votre estime de soi et votre relation avec autrui. En effet, selon son sens étymologique, ce terme signifie : équilibre, harmonie (SOS), esprit, conscience (PHREN), science (LOGOS).

Sophrologie : les contre-indications

La sophrologie est contre indiquée chez les individus atteints de schizophrénie et de psychose chronique. Ses effets ne sont en outre garantis que lorsque vous êtes prêts à vous donner à des séances régulières.

 

Laisser un commentaire