Qu’est ce que le gluten ?

Sur de nombreux produits alimentaires, la mention « peut contenir des traces de gluten » est précisée. Cela, dans le but de prévenir les consommateurs éventuellement concernés d’un risque d’allergie. Mais, qu’est-ce que le gluten ? Pourquoi certains, voire de plusieurs individus présentent-ils une intolérance à cette substance ? Point sur cet aliment…

Le gluten : colle, glue, gomme

Le gluten se retrouve principalement dans les produits céréaliers. Il s’agit d’une substance protéique insoluble des grains qui est tirée du lavage de la pâte de farine panifiable des céréales, notamment le blé, le seigle et l’orge. A eux deux, le gluten et l’amidon constituent les principes énergétiques des graines. Le premier renferme particulièrement des protéines, des acides gras et du sucre. Sa gliadine et sa gluténine sont alors responsables de la viscoélasticité de la farine utilisée principalement en boulangerie, d’où son nom, qui signifie colle, glue ou gomme.

Le gluten, source d’intolérance chez certains consommateurs

Comme c’est le cas d’une multitude d’autres substances, le gluten est source d’intolérance chez de nombreux individus, chez lesquels une consommation provoque une réaction immunitaire, suivie de la maladie cœliaque (MC), maladie intestinale : il s’attaque à l’intestin grêle en provoquant une affection chronique inflammatoire. Il peut ainsi en résulter des lésions de la paroi intérieure de l’intestin qui se manifestent par une mauvaise digestion et une mauvaise assimilation notamment de graisses, protéines, vitamines et minéraux. Le nombre d’individus allergiques au gluten est difficilement estimable, car selon chaque personne, le niveau d’intolérance à cette substance diffère, si bien que les signes d’un tel désagrément ne sont pas toujours visibles. Il arrive alors qu’une allergie à cette substance ne soit détectée qu’une décennie après la formation des premiers symptômes.

Les facteurs qui développent une allergie au gluten

Chez certaines personnes, l’allergie au gluten peut être plus importante et facilement se développer à cause de certains facteurs : inflammation du colon, diabète de type 1, hépatite chronique active, présence d’un trouble chromosomique ou encore maladie auto-immune touchant la thyroïde (qui produit les hormones).

Laisser un commentaire