Comprendre le mot Risque

Le mot risque peut signifier danger ou inconvénient relativement prévisible. Ce jour, les députés vont essayer de se protéger du risque de recours.

Conjugué à l’imparfait, le mot peut annoncer une probabilité, qui n’est pas certaine : Des étudiants risquaient d’attaquer la remise des diplômes. Lorsqu’un concours n’a pas lieu, c’est alors le professeur qui détermine la côte, ce qui peut paraitre évident, le préciser de manière officielle procure une sécurité juridique. Cette sécurité est très appréciée et c’est tout le contraire du risque.

Le risque peut être un péril entre le concept de hasard. Autrement dit, une chose peut arriver, mais ce n’est pas obligatoire. Mais il faut noter que la notion de risque n’est pas plus importante que celle de danger. Les personnes attentives peuvent prendre des risques, mais elles ne vont pas courir le moindre danger.

Le risque est souvent connu et peut être appréhendé. Exemple, le risque concernant le retrait de la Grèce dans la zone euro ne cesse d’augmenter. Il s’agit d’une décision risquée, car on ne peut pas maîtriser les conséquences.

 

Risque et naufrage

À l’origine, le mot risque vient du terme espagnol ‘risco’. Cela veut dire un rocher tranchant ou encore un récif. En latin, cela se dit ‘resecare’ qui signifie couper. Un risque peut donc faire couler le bateau. Avant le 18e siècle, le mot risque s’employait au féminin : toute risque. À partir de 1762, on le définit comme un mot masculin.

Le journalisme s’apparente à une chronique du risque. Ce matin, on évoque le prolongement de 2 centrales nucléaires et on sait bien que ce secteur n’est pas sans risque.

Il faut savoir que risque n’est pas toujours négatif. C’est cas notamment dans le domaine du sport : En sport, les joueurs doivent prendre des risques s’ils veulent reporter la partie. En négociant avec les autres pays de l’union, les dirigeants de la Grèce prennent des risques, car cela pourrait leur être favorable s’ils bénéficient de conditions plus adaptées.

Il est possible aussi de rêver d’un monde démuni de risques. Un monde où chaque étudiant étudierait ses leçons, qui ne tricherait pas et où chaque débiteur peut toujours rembourser à temps ses créanciers. Mais cela ne risque pas de se produire.

Laisser un commentaire